Dulce de Leche

Dulce de Leche

A l’étroit dans toute étiquette normative, ces deux danseuses ne se réclament d’aucune école. Aussi à l’aise dans un répertoire enlevé des « cantes de ida y vuelta » aux alegrias gaditanes que dans les âpres accents des peteneras, ou solea du cante jondo, elles nous livrent à travers « Dulce de leche » leur vision d’un flamenco qui se réinvente tous les jours au gré de leur fantaisie. Les musiciens pétris d’influences hétéroclites donnent à leur danse un écrin dans lequel elles peuvent distiller toute la force de leur talent.

 

Lola Navarro

C’est à l’age de 5 ans que Lola Navarro se découvre une passion pour le flamenco auprès de « La Morita » à Toulouse, qui restera durant des années son professeur. Elle intègre d’ailleurs sa compagnie « Le ballet flamenco La Morita » en 2006.

Elle se forme également à travers des stages, avec des artistes renommés tels que Chiqui de Jerez, Mercedez Ruiz, Belen Maya, Leonor Leal, Javier Latorre…

C’est en 2009 qu’elle décide de réaliser son projet de partir se perfectionner à Courdoue (Espagne) pendant 2 ans, dans l’école de Javier Latorre, où elle reçoit une formation Classique et Flamenca.
En 2012, elle renouvelle l’expérience, à Madrid (Espagne) cette fois-ci, accompagnée de Séréna De Sousa. Elle étudie dans la célèbre école « Amor de Dios », avec Maria Juncal, Pepa Molina, Inmaculada Ortega…

Dès son retour en France elle enseigne le flamenco à l’association « 111 Lunares », et participe parallèlemment à de nombreux Tablaos et autres animations flamencas.

Impatiente d’avoir son propre spectacle, elle entreprend de créer, en 2012, le spectacle « Dulce de Leche » aux cotés de Séréna de Sousa, danseuse et amie.

 

Serena De Sousa

Passionnée par le flamenco depuis son plus jeune age, Serena De Sousa se formera auprès de La Morita pendant 12 ans; elle participera dailleurs à nombre de ses spectacles tels que Caprichos et Aqui las tienes, de 2006 à aujourd’hui. Parallèlement, elle suit des stages intensifs auprès de grands noms du flamenco tels que Farruquito, Javier Latorre ou encore Mercedes Ruiz.

En 2012 elle décide de poursuivre sa formation en partant enrichir ses connaissances et sa technique à l’école « Amor de Dios » ( Madrid ), ou elle travaille avec Pepa Molina, Guadalupe Torres, Inmaculada Ortega…

De retour en France, elle enseigne le flamenco dans diverses associations, notamment au 111 lunares.

Elle continue de se produire sur scène au sein du groupe « Entre dos aguas », enchaine tablaos et animations, et crée avec son acolyte Lola Navarro le spectacle « Dulce de Leche ».

 

Danse : Serena De Sousa et Lola Navarro

Guitare : Olivier Vayre

Chant : Mariano Zamora

Cajon : David Dutech

Palmas : Orane Jourdon et Rosario Rivera

Laisser un commentaire